L'engouement pour les transports publics

Au cours des deux dernières décennies, l'actif urbain a largement diversifié ses modes de déplacement, relève une étude de l'EPFL et de l'UNIGE réalisée à Lausanne, Genève, Berne et Yverdon-les-Bains. La voiture se retrouve reléguée au second plan, au profit des transports publics et de la mobilité douce. L'étude relève pour Lausanne un formidable gain d'image, notamment lié à la mise en service de son m2.

Lire la suite