Cinq nouvelles rames pour le métro m1

Les tl ont fêté, aujourd'hui 27 janvier 2015, dans le garage-atelier d'Ecublens, la fin de la construction des cinq nouvelles rames du m1. Saluée par les autorités et les partenaires, cette réalisation est un succès. Construites à l'interne des tl, les nouvelles automotrices circulent désormais toutes sur le m1. Elles permettront, d'ici 2018, d'augmenter la capacité d'accueil sur cette ligne de 25%.

Construites esthétiquement à l'identique des 17 rames d'origine, rien ne distingue vraiment, de l'extérieur, les cinq nouvelles automotrices du m1, à l'exception de la couleur bleue de leurs portes. Rendu possible grâce à l'octroi par le Canton d'une garantie d'emprunt de 34 millions de francs, ce projet de construction a concrètement débuté en novembre 2012. Le dépôt de la Borde, transformé en une véritable « usine » à métro, a accueilli durant 2 ans les équipes tl et Goldenpass qui ont équipé les « chaudrons » (caissons des rames), préalablement assemblés dans l'usine Bombardier à Villeneuve.

Ce projet est un succès. Grâce à l'audace, au savoir-faire et à l'engagement des équipes tl et de leurs partenaires, cette réalisation permettra d'augmenter la capacité du métro m1 de 25%. En effet, grâce à ces cinq nouvelles rames et aux 17 existantes, toutes révisées d'ici 2018, dix doubles compositions pourront circuler à une cadence de 5' aux heures de pointe. La ligne atteindra ainsi son niveau d'exploitation maximale, sans travaux d'infrastructures complémentaires.

« Mi-vie » des véhicules d'origine

La garantie d'emprunt accordée par le Canton portait également sur la mise à niveau du parc existant, soit 17 rames d'origine, datant de la mise en service du m1 en 1991. Ces travaux de « mi-vie », réalisés en parallèle à la construction des rames, se poursuivront jusqu'en 2018 au rythme de 4 rames révisées par an. La modernisation des équipements, intégrant les nouvelles technologies (nouveau pupitre de conduite, portes électriques, aménagements pour les personnes à mobilité réduite, nouvelle électronique de puissance pour l'alimentation des moteurs), vise à assurer tant la fiabilité du système de transport qu'à garantir le confort et la qualité de service à la clientèle. Trois rames ont déjà subi ces transformations, les rendant techniquement compatibles avec les 5 nouvelles automotrices.

Retrouvez l'historique du projet sur notre site

Le m1 en chiffres

Voyageurs transportés (2014) : 12.5 millions

Flotte : 22 rames, dont 5 nouvelles. Parmi les 17 anciennes rames, 3 ont déjà subi la transformation « mi-vie ». Dès à présent, 4 compositions doubles de trains modernisés peuvent circuler

Composition aux heures de pointe : 9 trains doubles, 1 rame « solo »

Fréquences : en semaine, 5' aux heures de pointe ; 10' en journée et soirée ; 15' dès 21h. Le samedi, entre 12' et 15'. Le dimanche, entre 15' et 20'

Capacité d'une rame : entre 270 et 300 personnes

Longueur de la ligne : 7,8 km

Haltes et stations : 15

Passages à niveau : 25

Vitesse maximale d'exploitation : 70 km/h

Chronologie du projet

Chronologie de la construction des 5 nouvelles rames