Tests en cours sur 20 valideurs à cartes prépayées

Dès lundi prochain 18 janvier et jusqu’au 5 février, des tests internes seront réalisés sur un nouveau système permettant de valider, dans les bus et les métros, des cartes sans contact, contenant 10 billets prépayés. Ces tests sont effectués en vue de la mise en service de ce système à la rentrée scolaire du 22 août 2016.

Faciliter l’accès aux transports publics en simplifiant le confort d’achat des billets. C’est l’objectif visé par la stratégie des tl en matière de distribution.
Dans ce contexte, l’entreprise lancera, à la rentrée scolaire du 22 août prochain, le principe des cartes sans contact à courses prépayées. Autrement dit, des cartes chargées de dix courses, à tarif plein ou à demi-tarif, valables sur le Grand Lausanne (zones Mobilis 11 et 12) et sa couronne attenante (zones Mobilis 15, 16, 17, 18, 19 et 33). Cartes qu’il suffira de faire débiter en les passant devant des valideurs-émetteurs de billets installés dans l’ensemble des véhicules tl (bus et métros).

En vue de la mise en service de ce système, un test-pilote est réalisé entre le 18 janvier et le 5 février. Réalisés dans 20 véhicules, ces essais n’impliquent pas la clientèle.
L’objectif est triple : vérifier comment se comporte les équipements en situation réelle (secousses, humidité, variations de température) ; contrôler la stabilité et le fonctionnement du logiciel de traitement des données ; enfin, émettre un minimum de 20'000 billets par des « testeurs » internes à l’entreprise.
Ces tests permettront de faire remonter des erreurs à corriger avant l’installation définitive des 300 appareils et leur mise en service au mois d’août.

Des solutions de vente complémentaires
Venant compléter les différents canaux de distribution déjà existants (distributeurs aux arrêts ; achat de billets par SMS qui, lancé en 2014, représente déjà 20% des ventes), cette technologie de cartes à courses prépayées est la version moderne de l’ancien carnet papier comportant dix billets à déchirer. Facile et confortable, cette solution saura séduire les clients qui trouvent compliqué l’achat des titres de transport aux distributeurs ou se sentent peu à l’aise face aux nouvelles technologies de vente via téléphone mobile. A terme, les cartes à prépaiement remplaceront la carte à puce Galaxy qui reste maintenue jusqu’en 2017.

Une campagne de communication accompagnera, cet été, le lancement du système.

Contacter le Service de presse