Acquisition de nouveaux autobus et trolleybus en test

Afin de répondre au développement de l’offre, les tl ont acquis cet automne quatre nouveaux autobus articulés du constructeur MAN. Cette livraison a été complétée par cinq autobus moyens également du constructeur MAN arrivés aux tl en début décembre. En parallèle, les tests sur un trolleybus tl équipé d’un moteur à assistance électrique se poursuivent.

Les clients peuvent bénéficier de nouveaux autobus modernes et confortables. Cet automne, quatre autobus articulés se sont en effet ajoutés au lot des 37 autobus du même type mis en service entre 2013 et 2014. A la mi-décembre, cinq autobus moyens (10.5m de longueur) viendront compléter cette acquisition. Ainsi, l’effectif total des autobus diesel (tous types confondus), dotés de la norme EURO6 passera à 63 véhicules sur un total de 116. L’âge moyen du parc routier à moteur thermique sera alors de 5,2 ans.

De manière générale, un effort important a été réalisé ces dernières années en termes de renouvellement de la flotte thermique. L’introduction de la norme EURO6 et la pratique de l’éco-conduite par les conducteurs ont permis une baisse notable de la consommation de diesel d’environ 12% depuis 2012.

Privilégier la traction électrique
Pour des raisons de coûts et de topographie, les lignes du réseau tl ne pourront jamais être toutes électrifiées. L’autobus reste en ce sens incontournable. Toutefois, depuis toujours, les tl et les communes de l’agglomération lausannoise privilégient le mode de traction électrique plus respectueux de l’environnement - en 2015, près de 80% des voyageurs utilisant les tl ont roulé sur des lignes électriques (métros et trolleybus).

Moteur à assistance électrique en test
C’est dans cette volonté d’inscrire encore davantage la politique de flotte tl dans le développement durable qu’ont été réalisés, en juillet dernier, les tests sur le réseau tl d’un trolleybus VBZ équipé d’un groupe de marche autonome (GMA) électrique (lire communiqué de presse du 18.07.16). La prochaine étape de ces essais démarre aujourd’hui et consiste à faire rouler (sans voyageurs à bord), jusqu’à la fin janvier 2017, un trolleybus tl transformé, doté d’un GMA électrique. L’objectif est de tester les vitesses à la montée ainsi que les variations de température de la batterie. Si les différentes évaluations menées s’avèrent concluantes, certains GMA diesel des trolleybus articulés pourraient être transformés.

 

Contacter le Service de presse