L’immobilisation des autobus Néoplan se poursuit

L’expertise réalisée sur le deuxième véhicule incendié le 2 mars a abouti à une nouvelle cause présumée, différente du premier cas. L’entreprise maintient donc l’immobilisation des véhicules de cette série. Les tl pourront compter sur la location aux tpg d’autobus articulés pour permettre aux clients de retrouver un passage des bus proche d’une situation normalisée.

L’expertise indépendante (faite par L’Ecole des sciences criminelles, ESC, de l’UNIL et du constructeur MAN, réalisée en présence du Service suisse d’enquête de sécurité, SESE) sur le deuxième autobus Néoplan partiellement détruit par un incendie le 2 mars dernier, est terminée. Elle a abouti à une nouvelle cause présumée, différente du 24 janvier (lire communiqué du 5 mars). Le deuxième cas aurait été causé cette fois-ci par un court-circuit dans la torche électrique au niveau de la cage moteur. Il s’agit toujours à ce stade d’une hypothèse.

Les tl constatent, par conséquent, que les causes présumées des deux incendies sont différentes. Afin d’exclure tout risque de troisième incendie sur cette série, l’entreprise a décidé que la flotte resterait immobilisée jusqu’à nouvel avis. Le constructeur MAN continue d’appuyer les tl dans des recherches de solutions (investigation et mesures de remplacement des équipements).

Pour un retour rapide à l’exploitation normale
A court terme, pour pallier le manque immédiat de véhicules, les tl vont pouvoir louer à leur partenaire tpg sept autobus articulés qui seront mis en service sur le réseau tl au début de semaine prochaine. Cette mesure améliorera notablement l’offre pour les clients aux heures de pointe sur les lignes jusqu’ici les plus impactées par l’immobilisation de la série. Elle permettra ainsi de revenir à un intervalle entre les bus proche de l’exploitation normale. Ceci dans l’attente de l’arrivée, dès la mi-avril, d’une nouvelle série de 22 autobus articulés MAN qui seront progressivement mis en service. Une livraison qui s’inscrit dans le plan de renouvellement de la flotte tl.

Contacter le Service de presse