Bonne performance 2016 pour les tl

Les résultats 2016 des Transports publics de la région lausannoise sa ont été approuvés, ce jeudi 11 mai 2017, à Renens, lors de l’assemblée générale des actionnaires, présidée par Daniel Brélaz, Président du Conseil d’administration tl. Fréquentation en hausse, amélioration de l’offre et des services, renforcement des synergies avec le LEB, concrétisation des grands projets d’infrastructures : l’entreprise se félicite du bon exercice de l’année écoulée.

En 2016, les tl ont transporté 109.1 millions de voyageurs sur leur réseau, soit une croissance des voyageurs de 1.8% par rapport à 2015. Sur l’ensemble du réseau routier, la croissance des voyageurs a été de +1.4%, la ligne 17 restant la plus fréquentée avec 6.9 millions de voyageurs (le futur tram Renens-Gare – Lausanne-Flon en reprendra une part du tracé). Sur le réseau régional, la fréquentation continue de progresser sur presque toutes les lignes. Sur le rail, l’affluence du m1, en baisse ces dernières années, remonte (13.1 millions) et le m2 continue d’être le moteur de la croissance des voyageurs sur le réseau tl (+2.7%, soit 760'000 voyageurs supplémentaires pour un total de 28.9 millions). La croissance du LEB** se stabilise à 3.7 millions de clients transportés. Suite à une extension du réseau et un renforcement de l’offre, les kilomètres réalisés augmentent de 5% par rapport à 2015.

Hausse des recettes
En 2016, les tl parviennent à réaliser une bonne performance grâce à la conjonction de plusieurs éléments. D’une part, grâce à l’augmentation des recettes de transport (CHF 84.3 millions) liée à la hausse des voyageurs, mais également à l’octroi d’une recette exceptionnelle de CHF 3.2 millions, due à une erreur de la Communauté tarifaire vaudoise (CTV) dans le comptage des voyageurs. A noter que, hors cet apport exceptionnel, les recettes issues de la CTV baissent légèrement, malgré la hausse des voyageurs de 1.8%. Les indemnités d’exploitation à charge des collectivités augmentent de CHF 3.7 millions, pour atteindre CHF 142.3 millions. Le taux de couverture des charges par les recettes est ainsi maintenu au même niveau que de l’an passé, 36.8%, grâce à la recherche continue de diminution des charges d’exploitation couplée à une situation conjoncturelle favorable au niveau des taux d’intérêts, du prix du carburant et de l’électricité.

** Les tl ont repris la gestion opérationnelle du LEB au 1er janvier 2014, mais les deux entreprises restent juridiquement distinctes et publient chacune leur propre rapport d’activité. L’exercice 2016 de l’entreprise LEB sera présenté en assemblée générale le 21 juin à 16h30, à la Municipalité d'Echallens.

Retrouvez le rapport d’activité 2016 complet et les chiffres-clés.

 

Quelques points forts de l’année 2016

L’offre s’étoffe et la qualité du service augmente
Sur la route, grâce au renforcement de sa cadence, la ligne 25 progresse de 19%. Sur le rail, un travail important d’amélioration des automatismes du m2, mis en service en septembre, permet d’augmenter sa capacité (RA, p. 18). La nouvelle ligne 67, inaugurée entre Pully, Val-Vert et Grandvaux en décembre 2015, est prolongée jusqu’à Cully en février 2016. Le réseau Régional est en pleine santé (pp. 22). Les indicateurs portant sur la qualité du service rendu progressent (RA, pp. 48-49).

Une entreprise qui recrute
Les tl comptent 1360 collaboratrices et collaborateurs (LEB yc). Pour accompagner sa croissance, l’entreprise a recruté plus de 130 personnes en 2016 (renouvellement et création de postes, encadrement inclus), dont 80 conducteurs (RA, pp. 38-39).

Vers une organisation commune tl/ LEB
Les synergies entre les deux entreprises se sont poursuivies. L’année 2016 a été consacrée à la mise en place d’une organisation opérationnelle unique et commune tl/LEB, effective au 1er janvier 2017 (RA, pp. 46-47). La mue du LEB se réalise progressivement au travers de la modernisation des infrastructures (travaux réalisés en gare d’Assens, réfection du tronçon Fey-Bercher) ainsi que du renforcement de l’information aux voyageurs et de l’amélioration de la qualité de service. Durant 2016, les équipes ont continué la planification du chantier du tunnel sous l’av. d’Echallens, à Lausanne, dans l’attente de l’octroi des crédits et de la décision d’approbation des plans de l’Office fédéral des transports en 2017 (RA, p. 19).

Nouvelles solutions et innovation
Les tl poursuivent leur développement de solutions numériques personnalisées et simples d’utilisation à disposition des clients, qu’il s’agisse d’informations en temps réel, d’achat de billets par smartphone, du lancement de la carte prépayée en août, ou de les faire bénéficier des avantages tl_club. Les premiers abonnements annuels Mobilis ont été intégrés sur le SwissPass en décembre (RA, p. 23). En 2016, les tl ont joué un rôle moteur dans la création de MOVI+, une coopérative qui permet, autour de l’innovation, de mutualiser les ressources des entreprises de transports publics (RA, p. 24). Enfin, les tl ont lancé leur premier projet pilote d’offre multimodale innovante en partenariat avec l’Ecole hôtelière (RA, p. 34).

Axes forts
Les projets d’Axes forts se poursuivent. Les crédits pour la construction de la première étape de tram et de la poursuite des études de Bus à haut niveau de service (BHNS) ont été accordés par le Canton et les communes. Le permis de construire du tram a été délivré en mars par l’Office fédéral des transports (RA, p.35).

Réduction de notre empreinte sur l’environnement
En parallèle au suivi environnemental des projets, les tl travaillent à réduire leur empreinte sur l’environnement, notamment au travers d’une meilleure gestion de l’énergie dans les bâtiments et de l’économie sur la consommation de carburant (RA, pp. 44-45).