Avec le lancement de la construction de son tunnel, le leb accélère sur la voie de sa modernisation

La construction du tunnel sous l’avenue d’Echallens débute. Les autorités politiques, la population et les tl ont célébré aujourd’hui une nouvelle page historique pour la transformation du leb en véritable RER. Ce grand chantier se double d’une évolution de la flotte et d’autres infrastructures. L’occasion pour le leb de s’offrir une nouvelle identité graphique symbolisant sa modernisation.La construction du tunnel sous l’avenue d’Echallens débute. Les autorités politiques, la population et les tl ont célébré aujourd’hui une nouvelle page historique pour la transformation du leb en véritable RER. Ce grand chantier se double d’une évolution de la flotte et d’autres infrastructures. L’occasion pour le leb de s’offrir une nouvelle identité graphique symbolisant sa modernisation.

Des personnalités du monde politique vaudois, des habitants et riverains de l’avenue d’Echallens, des clients du leb ont eu l’occasion, ce vendredi 3 novembre, de fêter un leb en effervescence. D’abord à Chauderon, pour marquer officiellement le démarrage du chantier de construction du tunnel sous l’avenue d’Echallens. Puis à Echallens, où la Présidente du Conseil d’Etat Nuria Gorrite a baptisé l’une des quatre dernières nouvelles rames. « Ces nouveaux trains performants et confortables symbolisent concrètement la transformation du leb en un véritable RER. Avec les autres lignes situées sur le réseau CFF, il permet d’améliorer la mobilité de l’ensemble des Vaudoises et Vaudois. Le lancement aujourd’hui des travaux du tunnel sous l’avenue d’Echallens parachève cette transformation réussie et vont offrir au Gros-de-Vaud un trait d’union toujours plus fort avec le reste du canton. »

Modernisation et augmentation de la flotte, remise à niveau et développement des infrastructures, renforcement de la sécurité, amélioration des systèmes d’information aux voyageurs, extension de la cadence au quart d’heure sont autant de projets en cours ou à venir qui participent d’une mutation historique permettant à la ligne ferroviaire de se transformer en RER. Rares sont les entreprises dans le Canton à bénéficier en effet d’un tel dynamisme et pour cause : le leb, trait d’union entre le Gros-de-Vaud – district en fort développement démographique et bassin important de pendulaires – et le chef-lieu du canton, compte un nombre impressionnant de chantiers qui ont pour objectif commun de proposer aux clients du leb une offre de qualité, calibrée à la demande croissante.

La mutation du leb – points forts en 2017

Un tunnel sous l’avenue d’Echallens
Les travaux ont démarré le 21 août dernier par une phase préparatoire qui comprend le déplacement de conduites souterraines à l’extrémité dans le secteur d’Union-Prilly et l’aménagement de la zone de chantier à Chauderon. Ces travaux ont impliqué la mise à sens unique du tronçon Ouest de l’avenue d’Echallens. Prochaine étape : le début du percement du puits d’accès au parc de la Brouette (lire le communiqué).

De nouvelles rames, modernes et confortables
Le renouvellement de la flotte du leb s’est poursuivi ce printemps, grâce à l’arrivée de quatre rames (type RBe 4/8). Le leb a passé commande pour six nouvelles automotrices qui seront mises en service d'ici 2020. Ainsi, lors de la mise en service du nouveau tunnel en décembre 2020, tous les trains seront assurés avec du matériel roulant de nouvelle génération et identique.

Améliorer l’information aux voyageurs
Confortables et modernes, ces nouvelles rames sont équipées de bornes embarquées (identiques aux bus et m1). Cette amélioration de l’information aux voyageurs passe également par le déploiement d’un nouveau système sonore sur l'ensemble des quais. Au total, 162 haut-parleurs ont été installés et rendent enfin plus audibles les annonces vocales diffusées dans les gares. Enfin, l’information en temps réel sera déployée sur la ligne dans le courant de l’hiver et permettra à terme de pouvoir diffuser l'information aux voyageurs à bord des véhicules, dans les gares et via l'application tl_live.

Extension de la cadence au quart d’heure
Pour étendre la cadence 15’ jusqu’à Echallens à fin 2018, cinq réalisations sont nécessaires : l’acquisition des quatre rames (réalisée), mais également la création d’une double voie, d’un deuxième quai et d’une nouvelle gare de croisement aux Ripes (travaux en cours jusqu’en 2018) et la transformation des gares d’Assens (mise en service ce printemps) et d’Echallens (chantier en cours). Enfin, les installations de sécurité sont progressivement modernisées.

Une nouvelle marque
Pour accompagner le renouvellement de la ligne et faciliter les déplacements des voyageurs, le leb fait évoluer son identité (lire le communiqué du 1er novembre). Mouvement, dynamisme et héritage sont au cœur de cette nouvelle marque lancée le mardi 31 octobre à l’occasion du Comptoir d’Echallens. La nouvelle identité, qui sera progressivement déployée dès fin 2017, inscrit plus concrètement le leb au sein de l’offre de transports tl et réaffirme son rôle d’ambassadeur de la région du Gros-de-Vaud.

Contacts

  • Pour le chantier du tunnel du leb : Samuel Barbou, chef de projet, Transports publics de la région lausannoise tl, 021 621 04 99.
  • Pour le développement général du leb : Marielle Desbiolles, déléguée de la direction tl au leb, responsable du trafic régional des voyageurs, 021 621 04 99.
  • Pour les questions liées à la politique de développement des transports publics : Nuria Gorrite, cheffe du Département des Infrastructures et des ressources humaines (DIRH), 021 316 70 01.
Canton de Vaud
Ville de Lausanne
Ville de Prilly
LEB
Transports publics lausannois