Belle dynamique sur le réseau tl en 2017

Les résultats 2017 des Transports publics de la région lausannoise sa ont été approuvés à l'unanimité, ce jeudi 24 mai 2018, lors de l’assemblée générale des actionnaires, présidée par Daniel Brélaz, Président du Conseil d’administration tl. Fréquentation en hausse, amélioration de l’offre et des services, démarrage des grands travaux, reprise de la gestion opérationnelle avec le leb : l’entreprise se félicite du bon exercice de l’année écoulée.

Année des 10 ans du m2 oblige, les actionnaires tl ont été conviés à une Assemblée générale 2018 un peu particulière. Celle-ci s’est d’abord déroulée au cœur d’Aquatis pour se prolonger ensuite par un apéritif à quelques centaines de mètres, dans le garage-atelier du métro m2, à Vennes. Le seul métro automatique de Suisse n’aura pas attendu de souffler ses dix ans de mise en service (le 27 octobre 2008) pour dépasser les 30 millions de voyageurs annuels transportés en 2017.

Hausse de la fréquentation
En 2017, la progression du nombre de voyageurs est de 3%, soit 112.3 millions de voyageurs transportés sur le réseau tl (contre 109 millions en 2016). La croissance des voyageurs a été de +2.6% sur l’ensemble du réseau routier. Sans surprise, la ligne 17 reste la ligne la plus fréquentée avec 6.8 millions de voyageurs, en très légère baisse par rapport à 2016 (devançant les lignes 1 et 9, transportant respectivement 6.4 et 6.2 millions de voyageurs).
Signe de bonne santé sur le réseau régional, la fréquentation continue de progresser (+3%). Sur le rail, après trois années marquées par de faibles taux de croissance des voyageurs, l’affluence du m1 a dépassé sa fréquentation de 2013 avec 13.5 millions de voyageurs (13.2 millions en 2013). Le m2 augmente sa fréquentation de 4.2% - la plus forte enregistrée depuis 2011.

Des résultats financiers atteints
En termes financiers, les objectifs 2017 ont été atteints, grâce à une maîtrise des charges (amélioration de productivité de CHF 2 mio) et des refinancements d’emprunts à des taux favorables. La progression des indemnités versées par les collectivités publiques atteint 149 millions (+4.7% par rapport à 2016), elle est inférieure de 1.2 million au montant planifié dans le plan d’entreprise 2017-2020. En effet, l’exercice 2016 contenait une recette de transport extraordinaire de 3.2 millions provenant d’un rattrapage des recettes de la Communauté tarifaire vaudoise de 2015. Sans ce correctif de recettes extraordinaires, l’indemnité des collectivités publiques n’augmenterait que de +2.4% entre les exercices 2016 et 2017. Le taux de couverture subit une légère érosion par rapport à 2016 pour atteindre 36.6% (contre 36.8% en 2016).

 

Quelques points forts de l’année 2017

Recrutement et évolution de l’environnement de travail
Les tl comptent 1391 collaboratrices et collaborateurs. Le volume de recrutement est en constante augmentation. Pour 2017, le nombre de personnes engagées pour toute l’entreprise s’élève à 126 (encadrement inclus), dont 56 nouveaux postes. L’environnement de travail poursuivit son évolution pour devenir plus flexible et attractif.
(RA pp. 38-40, pdf téléchargeable sur www.t-l.ch)

Evolution de l’offre route et rail
La ligne 32 est prolongée jusqu’à Villars-Ste-Croix et Mex. Les lignes 18 et 25, très prisées, progressent encore, de même que les lignes exploitées par minibus. Face à la hausse de fréquentation sur ces lignes de quartiers et le besoin d’en revoir la stratégie d’exploitation, les tl ont annoncé la reprise progressive des lignes de minibus sous-traitée par l'entreprise MSA. Les métros poursuivent leur plan de développement pour augmenter leur capacité.
(RA pp. 15, 20-21, pdf téléchargeable sur www.t-l.ch)

Leb et grands travaux
Depuis le 1er janvier 2017, la mise en place d’une organisation opérationnelle commune tl/leb est effective. L’année a été marquée par le démarrage d’un chantier attendu depuis des décennies : le tunnel du leb sous l’avenue d’Echallens, entre Lausanne et Prilly – la solution pour venir à bout du problème sécuritaire posé sur ce tronçon. Ce chantier, spectaculaire, ne doit pas faire oublier l’ensemble des gros travaux qui sont réalisés sur la ligne du leb afin d’en moderniser les infrastructures et transformer le leb en RER.
(RA pp. 22 et 45, pdf téléchargeable sur www.t-l.ch)

Développement des Axes forts
En parallèle, les projets d’Axes forts se sont poursuivis. Les BHNS ont bénéficié d’une communication appuyée et un trolleybus à double articulation a pu circuler en test et être présenté aux communes et à la population. Le projet de tram (Renens-Lausanne), après plus de 5 ans de procédure, est toujours en attente de décision auprès des instances juridiques, suite à plusieurs recours. Enfin, la planification du projet de m3 s’est poursuivie.
(RA pp. 34-35, pdf téléchargeable sur www.t-l.ch)

Expérience Client et innovation
En 2017, les tl ont réorienté la manière dont l’entreprise veut servir sa clientèle et mesurer la qualité de service rendu. L’ensemble des collaborateurs ont donc été formés aux différentes expériences que le client rencontre dans toutes ses interactions avec les tl. Celles-ci sont désormais au cœur de l’ensemble des projets de l’entreprise qui s’attache également à développer des solutions innovantes, simples et conviviales, tirant profit des possibilités qu’offre la digitalisation.
(RA pp. 24-27, pdf téléchargeable sur www.t-l.ch)

Développement durable
En parallèle au suivi environnemental des projets, les tl travaillent à réduire leur empreinte sur l’environnement, notamment au travers d’une meilleure gestion de l’énergie dans les bâtiments et de l’économie sur la consommation de carburant. En 2017, un accent particulier a été mis sur la gestion des eaux.
(RA, pp. 42-43, pdf téléchargeable sur www.t-l.ch)

 

Retrouvez le rapport d’activité digital 2017 complet et sa version pdf sur www.t-l.ch