Durabilité

L’entreprise s’attelle au quotidien à améliorer son système de gestion interne de l’énergie. Elle est également attentive à suivre et minimiser son impact sur l’environnement dans le cadre de ses grands projets d’infrastructures.

Sur une surface de 10'000 m2, le bâtiment principal des tl est recouvert de panneaux solaires photovoltaïques. L’énergie produite est réinjectée dans le réseau intercommunal et permet d’alimenter 450 ménages. La dernière annexe construite, qui accueille le personnel administratif, produit une partie de son électricité, elle aussi, grâce à des panneaux solaires photovoltaïques en toiture

En 2018, les tl ont signé une convention avec l’AEnEC (Agence de l’énergie pour l’économie), organe de la Confédération, qui marque l’engagement de l’entreprise à augmenter l’efficience énergétique et réduire toujours plus sa consommation d’énergie. Un budget de près de 1.4 millions a été validé qui permettra de réaliser 46 actions de performance énergétiques sur 10 ans. Une démarche similaire est initiée pour le LEB.

La stratégie de renouvellement de la flotte thermique permet aussi une diminution de la consommation de carburant des véhicules diesel. Les derniers véhicules acquis répondent aux normes actuelles en matière d’émission de CO2. Enfin, l’eau de lavage des véhicules routiers est recyclée à 96%.

Les risques d’impact sur l’environnement des chantiers est suivi de près par les chefs de projet. Le chantier du tunnel du LEB, installé au centre-ville, représente un défi environnemental de taille. La creuse de la galerie, longue de 1.7 km, équivaut à 200'000 m3 de roche. Pour minimiser les impacts écologiques et la gêne auprès des riverains, les matériaux excavés sont acheminés par trains jusqu’aux carrières de la région. Ce dispositif évite la circulation de 40 camions par jour au centre de Lausanne.