A compter de la mi-décembre, le 100% ferroviaire est de retour en soirée sur la ligne du LEB mettant ainsi fin au transport des voyageurs par bus après 22h. Toutefois les conditions pour revenir à la normale sur la globalité de la ligne du LEB n’étant pas encore réunies, l’exploitation train/bus combinée pour assurer la cadence 15 minutes entre Echallens et Cheseaux est maintenue. Le Conseil d’administration du LEB et le Canton ont défini un plan pour une mise en œuvre maîtrisée de la cadence 15 minutes ferroviaire dans les meilleurs délais. Aucune date n’est cependant encore avancée.

Les Transports publics de la région lausannoise (tl) continuent leurs efforts pour renforcer la qualité de l’offre de transports publics dans les communes autour de l’agglomération lausannoise, afin de favoriser le report modal et participer à l’amélioration de la qualité de vie de toute une région.
Dès le 15 décembre, les quelque 2 millions de voyageurs annuels des lignes de bus régionales tl connaîtront des évolutions d’offre. Ces changements s’inscrivent dans le cadre du trafic régional voyageur (TRV) en commande et en collaboration avec le Canton de Vaud.

Les Transports publics de la région lausannoise (tl) assurent la planification et la coordination des déplacements des 1’880 athlètes présents à Lausanne et à St. Moritz pendant les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) Lausanne 2020 du 9 au 22 janvier, ainsi que des quelques dizaines de milliers d’écoliers vaudois inscrits pour assister aux compétitions, dont l’accès sera libre et gratuit pour tous les spectateurs. Dans son ambition de livrer des Jeux durables, Lausanne 2020 s’appuie sur l’expertise des tl pour mettre en œuvre chaque jour le déplacement principalement en transports publics des délégations – les jeunes athlètes et leur entourage – ainsi que des bénévoles et des spectateurs jusqu’aux sites de compétition. Une première dans l’histoire de l’olympisme.

Michel Joye, directeur des Transports publics de la région lausannoise (tl) quittera son poste dans le courant du deuxième semestre de l’année prochaine. Il a annoncé aujourd’hui au Conseil d’administration sa décision de faire valoir son droit à la retraite, après plus de 20 ans à la tête d’une entreprise qui compte aujourd’hui plus de 1500 collaboratrices et collaborateurs.

Le Conseil d’administration du LEB décide, en raison de deux événements majeurs imprévus qui fragilisent l’exploitation de la ligne, de mettre en place une offre de transport provisoire afin de garantir aux clients quatre liaisons par heure dès le 11 août. Un dispositif rail/route est en cours de déploiement.