Communiqués de presse - Archives

2021 - 2020 - 2019 - 2018 - 2017 - 2016

L’Assemblée générale de la Compagnie de chemin de fer Lausanne-Echallens-Bercher (LEB) a validé le 10 juin 2020, à distance en raison du contexte sanitaire du Covid-19, les comptes de l’année écoulée. 2019, c’est plus de 3.7 mio de voyageurs transportés et une augmentation de CHF 0.1 mio de recettes-voyageurs. 2019, c’est aussi l’impossibilité de lancer comme prévu en août 2019, la cadence au quart d’heure entre Echallens et Cheseaux. Ce moment complexe et difficile de l’année a mobilisé la globalité de l’entreprise pour répondre malgré tout aux besoins de la clientèle. Trois audits ont été lancés. Plusieurs mesures d’amélioration ont pu être identifiées et mises en œuvre dès le 2ème semestre de l’année.

Le LEB adapte sa prestation de transports en suivant la logique d’une réduction globale de l’offre en transports publics au niveau national. Dès le lundi 23 mars, les horaires du dimanche s’appliqueront tous les jours et jusqu’à nouvel avis. Dans cette situation exceptionnelle, la santé des collaborateurs et des clients reste la priorité absolue des tl/LEB.

Les tl vont adapter l’ensemble de leur offre de transports en suivant la logique d’une réduction globale de l’offre en transports publics au niveau national. Dès le lundi 23 mars, les horaires du dimanche s’appliqueront à toutes les lignes du réseau tl tous les jours et jusqu’à nouvel avis. Les cadences du métro m2 seront adaptées au gré de l’évolution de la situation, afin de continuer à desservir le CHUV, tout en permettant aux clients de garder la distance sociale requise dans leurs déplacements. Dans ce contexte exceptionnel, la santé des collaborateurs et des clients reste la priorité absolue des tl.

Lausanne, le 26 février 2020. Une étape décisive pour la construction du tramway entre Lausanne-Flon et Renens-Gare vient d’être franchie. Le Tribunal administratif fédéral a rejeté les deux recours sur les secteurs de Renens et du Flon, permettant ainsi l’entrée en force de l’autorisation de construire. Cette décision met fin aujourd’hui à de longues années de procédures juridiques en validant pour la première fois la globalité du permis de construire du tramway. Les porteurs du projet se réjouissent de cette décision et lancent un appel solennel à toutes les parties pour soutenir un démarrage rapide du chantier. Pour cela, elles souhaitent trouver rapidement une solution permettant de ne pas construire la rampe Vigie-Gonin et donc de préserver la Forêt du Flon. Reconnaissant cette volonté des autorités Toto Morand, pour l’association des acteurs économiques et sociaux du Flon, a d’ores et déjà annoncé qu’il ne ferait pas recours. Les milieux économiques, représentés par Patrick Eperon de la Fédération patronale vaudoise, s’engagent aux côtés des porteurs du projet à identifier une solution commune.

Suite aux analyses concluantes du test mené en avril 2019, les Transports publics de la région lausannoise (tl) mettent en service un dispositif de gestion des flux voyageurs aux heures de pointe du matin dans la station de métro m2 Lausanne-Gare, dès le 2 mars 2020. Cette nouvelle organisation permettra d’augmenter la cadence des métros et d’améliorer le confort des clients.