Communiqués de presse - Archives

2022 -2021 - 2020 - 2019 - 2018 - 2017 - 2016

Le LEB circulera dans son nouveau tunnel dès le 15 mai

Le 15 mai 2022, le LEB circulera sous l’avenue d’Echallens dans un nouveau tunnel reliant les gares d’Union-Prilly et de Lausanne-Chauderon. La présidente du Conseil d’Etat vaudois, Nuria Gorrite, la municipale lausannoise Florence Germond et le syndic de Prilly, Alain Gillièron ont annoncé cette prochaine mise en service ce matin. C’est la fin d’un important chantier de cinq ans. L’ouvrage, qui accompagne l’évolution de la ligne vers un véritable RER, va contribuer à sécuriser les déplacements en surface tout en permettant de fiabiliser l’horaire de la ligne.

Le projet du tunnel du LEB est porté par le Canton et les travaux sont pilotés par les Transports publics de la région lausannoise (tl) sur mandat de la compagnie du LEB. Le financement est assuré par le Canton et la Confédération, reconnaissant le caractère primordial de rendre plus performante l’infrastructure ferroviaire d’un train qui relie le Gros-de-Vaud au centre lausannois depuis près de 150 ans. Avec une cadence à 15 minutes et des convois toujours plus longs, il n’était plus possible que le LEB circule sur l’avenue d’Echallens. La cohabitation avec le trafic automobile, les cyclistes et les piétons n’était plus envisageable.
Au terme de cinq années de chantier, émaillées de surprises et difficultés, comme la mise au jour de tombes du 19e siècle, des émanations de soufre, une roche plus dure qu’attendue ainsi que la pandémie, la reprise de la circulation des trains entre Prilly et Lausanne dans le nouveau tunnel est annoncée à compter du dimanche 15 mai 2022. D’ici là, l’ensemble du personnel (mécaniciens de trains, régulateurs, équipes de maintenance) sera formé. Les tl effectueront les phases de tests pour mettre à l’épreuve la robustesse des installations et la tenue de la future offre commerciale. Le dispositif de sécurité, d’évacuation de voyageurs et de gestion d’un incident sera éprouvé lors d’un exercice de secours en partenariat avec l’Etat Major DIAM (Directives pour l’engagement des secours en cas d’accident majeur) de la Ville de Lausanne.

Un projet cantonal indispensable pour la mobilité vaudoise
La réalisation du tunnel est une étape dans l’important plan de développement de l’infrastructure, de la flotte et de l’offre qui vise l’amélioration d’une ligne qu’empruntent chaque année quelque trois millions de personnes. D’importants investissements sont prévus ces prochaines années : modernisation et augmentation de la flotte, développement des infrastructures, renforcement de la sécurité, amélioration des systèmes d’information aux voyageurs, réfection de gares et allongement des quais, construction d’un nouveau dépôt. La cadence à 10 minutes est quant à elle planifiée à l’horizon 2035. Tous ces développements participeront à faire du LEB une nouvelle ligne du RER Vaud et à proposer une offre de qualité, en adéquation avec la demande croissante. Ils consolideront ce maillon essentiel de la chaîne de transport entre le Gros-de-Vaud et la région lausannoise grâce à ses connexions aux autres modes de transport dans ses gares principales, notamment au Flon. Le tunnel, dès le 15 mai, fera déjà gagner deux minutes de temps de parcours, permettant de fiabiliser l’horaire et de préserver des capacités pour améliorer l’offre à l’avenir.

Enfin, la mise en souterrain du LEB est une opportunité pour l’avenue d’Echallens où les voies seront démontées. La Ville de Lausanne pourra ainsi convertir cet axe centré sur l’utilitaire, dont 70% est aujourd’hui dédié au rail et à la route, en un espace public de qualité, conciliant de façon équilibrée des fonctions d’axe de mobilité, de lieu de vie et de centralité de quartier. Ce projet d’ampleur sera réalisé de façon progressive entre 2022 et 2027.

270'000 tonnes de molasse excavées, 9’000 mètres de rails posés
Depuis le feu vert de l’Office fédéral des transports en juin 2017, il aura fallu cinq ans pour réaliser le nouveau tracé souterrain de 1.7 km et en extraire près de 270'000 tonnes de matériaux ; puis pour poser les infrastructures ferroviaires et les connecter au tunnel existant entre Chauderon et le Flon. Ce tronçon a, dans le même temps fait l’objet d’un remplacement complet des voies et des installations de sécurité, nécessitant un engagement important des équipes mobilisées sur ce chantier souterrain particulièrement complexe.

Contacts
Nuria Gorrite, cheffe du Département des Infrastructures et des ressources humaines (DIRH), 021 316 70 01
Philippe Gauderon, président du Conseil d’administration du LEB et Samuel Barbou, directeur du projet du tunnel du LEB, Transports publics de la région lausannoise (tl), 021 621 04 99
Florence Germond, municipale des Finances et de la mobilité de la Ville de Lausanne, 021 315 72 00
Alain Gillièron, syndic de la Ville de Prilly, 021 622 72 11