Les tl et le LEB ne font aucune concession sur la sécurité et maintiennent l’exploitation partielle de la ligne

Echallens, le 2 octobre 2020. Cinq jours après le déraillement d’une composition du LEB en gare d’Echallens et une forte mobilisation des équipes, l’entreprise ne fera aucune concession sur la question de la sécurité pour le retour en exploitation du LEB entre Bercher et Cheseaux. Sa priorité : protéger les collaborateurs et les clients. Par conséquent, tant que la sécurité ne sera pas assurée à 100% en gare d’Echallens, les mesures de substitution par bus seront maintenues jusqu’à nouvel avis. Pour accompagner les déplacements dans cette situation extraordinaire, d’importants moyens d’accompagnement de la clientèle ont été engagés et continueront de l’être.

Echallens, le 2 octobre 2020. Cinq jours après le déraillement d’une composition du LEB en gare d’Echallens et une forte mobilisation des équipes, l’entreprise ne fera aucune concession sur la question de la sécurité pour le retour en exploitation du LEB entre Bercher et Cheseaux. Sa priorité : protéger les collaborateurs et les clients. Par conséquent, tant que la sécurité ne sera pas assurée à 100% en gare d’Echallens, les mesures de substitution par bus seront maintenues jusqu’à nouvel avis. Pour accompagner les déplacements dans cette situation extraordinaire, d’importants moyens d’accompagnement de la clientèle ont été engagés et continueront de l’être.

Il y a cinq jours dans la nuit du dimanche au lundi à la fin du service commercial, une rame du LEB déraillait en gare d’Echallens générant des dégâts conséquents sur les infrastructures et les équipements. En outre, la rame accidentée en travers des voies d’accès au garage atelier bloquait une importante partie de la flotte entreposée pour la nuit au dépôt d’Echallens. Les voies endommagées ne pouvant pour l’heure pas être remises en fonction, l’offre ferroviaire entre Bercher et Cheseaux reste suspendue.

Une forte mobilisation
Pour faire face aux conséquences de ce déraillement, l’entreprise, de la direction au personnel terrain, s’est mobilisée en un temps record. En seulement quelques heures, un service de bus est mis en place pour prendre en charge les premiers clients du matin. Un service d’information client se déploie sur le réseau. Et en parallèle, un important dispositif, après enquête, a été mis en œuvre pour dégager la rame accidentée. Dès le mardi matin, une entreprise de transport externe se déploie pour assurer le service de bus, soutenue par des accompagnants tl, dans un souci de rapidement améliorer la prise en charge.

La sécurité avant tout
Après cinq jours d’efforts colossaux pour rétablir la ligne, force est de constater que le 100% de sécurité ne peut encore être assuré. En parallèle de la réparation des dégâts matériels visibles en gare d’Echallens, une évaluation méthodique des systèmes de circulation a été lancée. Sans préjuger des conclusions des enquêtes et expertises en cours et à ce stade des analyses, aucune action inappropriée d’un collaborateur du LEB n’a été identifiée.
Pour mener à bien ce travail de vérification et de réparation, l’entreprise s’engage à prendre le temps nécessaire pour répondre à sa priorité principale : la sécurité de ses collaborateurs et de ses clients. Dans le contexte actuel, le retour du LEB entre Bercher et Cheseaux ne peut par conséquent pas être envisagé dans l’immédiat. Le dispositif mis en place est donc prolongé jusqu’à nouvel avis.

Un message transparent
Les défis techniques à relever ne sont pas le seul enjeu de cette situation complexe. D’importants moyens sont déployés pour informer, clarifier et transmettre de manière transparente l’état de la situation aux clients, aux autorités politiques et aux médias. Dans les jours qui viennent, l’entreprise prendra un soin particulier pour fournir sur tous les supports et à chaque étape les informations utiles pour bien voyager dans ce contexte particulier. Jusqu’à un retour à la normale, l’entreprise ne ménagera pas ses efforts pour garantir l’information la plus précise à toutes et tous dans les meilleurs délais.

Contacts
Transports publics de la région lausannoise,
Michel Joye, Directeur
Olivier Bronner, Responsable du LEB
par l’intermédiaire du service de presse : 021 621 04 99 -

Plus d'informations
http://www.t-l.ch/professionnels/medias
Retrouvez nos dernières actualités ici. Twitter @tl_actu pour les communiqués de presse #tl_presse, évènements et nouveautés du réseau.

 

LEB
Transports publics lausannois