Les Transports publics de la région lausannoise certifiés Fair-ON-Pay+ pour leur engagement durable en faveur de l'égalité salariale

Les Transports publics de la région lausannoise (tl) ont reçu la certification Fair-ON-Pay+ qui distingue l’entreprise en tant qu'employeur équitable et souligne son engagement durable en faveur de l'égalité salariale femmes-hommes. Ce label, attribué pour 4 ans, est un engagement supplémentaire des tl en faveur de la diversité et contre toute forme de discrimination.

Les Transports publics de la région lausannoise (tl) ont reçu la certification Fair-ON-Pay+ qui distingue l’entreprise en tant qu'employeur équitable et souligne son engagement durable en faveur de l'égalité salariale. Ce label, attribué pour 4 ans, est un engagement supplémentaire des tl en faveur de la diversité et contre toute forme de discrimination.

Les conclusions d’un contrôle portant sur 1560 personnes, soit 92% de l’effectif*, par l’organisme indépendant SGS attestent que la politique salariale des tl est conforme aux exigences fédérales en matière d’égalité salariale entre hommes et femmes (Loi sur l’égalité révisée en juillet 2020). L’analyse conduite tient compte de différents critères : formation, ancienneté, compétences, responsabilités, entre autres, pour comparer le traitement salarial des collaborateurs∙trices tl. L’obtention de la certification Fair-On-Pay+ est un engagement supplémentaire des tl en faveur d’un environnement et de conditions de travail équitables pour les femmes et les hommes. « Les promesses des entreprises en faveur de la diversité ne suffisent pas, tant les salariées que les candidates attendent des preuves concrètes de ce que les entreprises avancent ; dans ce sens la certification Fair-On-Pay+ permet de légitimer le discours des tl » déclare Ludmila Heitz, responsable recrutement, développement et accompagnement des collaborateurs·trices.


Encourager les candidatures féminines
Sur un effectif de près de 1700 personnes, les tl ne comptent que 16% de femmes ; bien représentées dans la direction (37,5%), à part égale dans l’administration, les femmes restent peu nombreuses dans les métiers de l’exploitation tels que la conduite, la maintenance ou la régulation, mais également au sein de l’ingénierie. Selon la responsable du personnel, « Les métiers du transport sont souvent considérés comme « techniques » et dans l’imaginaire collectif ils sont accomplis par des hommes, on n’envisage pas encore suffisamment les femmes dans des fonctions d’ingénieure, de conductrice de bus, de contrôleuse ou de mécanicienne. ». Dès lors, susciter des vocations féminines en s’affranchissant des biais de genre, dans des fonctions et auprès d’un employeur que les femmes n’avaient pas envisagé constitue un enjeu majeur pour les tl ; d’autant plus que ces 10 prochaines années, le secteur du transport public aura besoin de nombreuses compétences. Il s’agira pour les tl de demeurer un employeur attractif afin de pourvoir les 200 postes mis au concours annuellement.
Pour encourager les candidatures féminines et fidéliser ses collaboratrices, l’entreprise propose des conditions et un environnement de travail qui permettent de concilier carrière professionnelle et vie de famille : possibilité de travailler à distance, à taux réduit, congé parental allant jusqu’à 12 mois avec garantie de reprise d’activité, plateforme de conseil pour la garde d’enfant. Dans ce sens et pour la première fois de son histoire, une formation à temps partiel est possible pour des candidat·e·s à la conduite. Il s’agit d’une petite révolution dans l’organisation de la formation des élèves conducteurs∙trices.


Développer une culture d’entreprise plus inclusive
Parce que les tl sont convaincus qu’il n’y a pas de métier d’homme ou de femme, que le genre ne devrait pas définir l’activité ni limiter les aspirations professionnelles, des démarches sont entreprises auprès du personnel pour contribuer à changer les perceptions et développer une culture mieux inclusive. Cela se traduit par la création d’une charte de la diversité, co-construite avec des collaborateurs∙trices et par le déploiement d’une démarche de sensibilisation du personnel aux questions de diversité de genre. Celle-ci permet d’échanger entre collègues pour comprendre comment se construisent les stéréotypes et les biais dans le but de modifier des comportements et enfin de donner plus d’espace, de légitimité à chacune et chacun dans sa diversité.
Pour les tl, investir son rôle d’acteur du changement sociétal c’est aussi offrir des conditions et un environnement de travail adéquats à ses collaborateurs∙trices afin de potentialiser le développement des compétences, nourrir la motivation et conserver ses talents. C’est aussi garantir la qualité du service délivré aux clientes et clients des tl.

 

Contacts 
Transports publics de la région lausannoise 
service de presse 021 621 04 99,   

Plus d'informations :
www.t-l.ch 
Retrouvez nos dernières actualités ici 
Twitter @tl_actu pour les communiqués de presse, 
évènements et nouveautés du réseau