Le dernier voyage de la Ficelle

Malgré les différentes initiatives lancées par la société Métro Lausanne-Ouchy SA pour réhabiliter l’ancien train à crémaillère lausannois, la Ficelle sera prochainement démolie. Fin d’une époque et place aux transports du futur.

La société Métro Lausanne-Ouchy SA (MLO SA) a exploité la ligne du train à crémaillère « La Ficelle » entre Ouchy et le Flon jusqu’au 22 janvier 2006, remplacée en 2008 par la ligne Ouchy-Croisettes du métro automatique m2. Depuis lors, l’ensemble des installations ainsi que le matériel roulant ont été démontés et entreposés provisoirement à Châtillens dans l’attente d’une reconversion éventuelle.

Le MLO SA n’a pas ménagé ses efforts pour sauver de la démolition les anciennes rames du métro lausannois. En octobre 2006 déjà, la commune française de Villard-de-Lans signe un accord pour l’acquisition des véhicules, mais la Ficelle ne prendra jamais le chemin du Vercors. De nombreux projets de réhabilitation sont lancés malheureusement sans lendemain. Puis, c’est la fondation des Cheseaux qui ratifie en 2009 une convention pour le transfert de dix véhicules à Saint-Cergue et leur affectation à des projets de réinsertion socioprofessionnelle. Si l’engouement populaire est à chaque fois bien réel pour redonner vie à l’ancien métro, il a toutefois manqué un intérêt manifeste pour son exploitation.

Des contacts ont, par ailleurs, été pris avec le musée suisse des transports de Lucerne et le musée privé du train à Chiètres (Kerzers), sans issue favorable.

A ce jour, toutes les tentatives ayant échoué, la société propriétaire doit se résigner à transférer prochainement les dix véhicules de la Ficelle vers une entreprise de destruction et de recyclage de la région.

Métro Lausanne – Ouchy SA