Avec les nouveaux horaires du m1, les nuits de l’Ouest Lausannois vont se raccourcir le week-end

A partir de ce vendredi 21 septembre, les horaires du m1 vont être prolongés jusqu’à 0h45. Cette nouvelle extension de l’offre va permettre à cette ligne de métro inaugurée en 1991 de répondre encore mieux aux besoins des habitants de l’Ouest lausannois, des étudiants et du personnel des hautes écoles.

L’Ouest lausannois ne cesse de se développer et les habitudes de mobilité évoluent. A la lumière de ce double constat, le Canton de Vaud et les Transports publics de la région lausannoise (TL) annoncent l’extension des horaires de circulation du m1 les soirs de fin de semaine à partir du 21 septembre. A l’instar de ce que connaît déjà le m2, le m1 circulera jusqu’à 0h45 les vendredis et samedis soir, au lieu de 0h19 jusqu’ici. Cette extension des horaires du m1 arrive quelques mois seulement après le renforcement des fréquences, survenu en décembre 2017:

  • En période universitaire, la fréquence est de 5 minutes aux heures de pointe, de 7h à 10h et de 16h à 19h. La fréquence est de 7,5 minutes aux heures creuses, de 10h à 16h et de 19h à 21h. Avant 7h et après 21h, elle est de 10 minutes.
  • Durant les vacances universitaires, la fréquence est de 7,5 minutes toute la journée, de 7h à 21h. Avant 7h et après 21h, elle est de 10 minutes.
  • Le samedi, la fréquence est de 10 minutes toute la journée, de 8h30 à 18h30. Avant 8h30 et après 18h30, la fréquence est de 12 minutes.
  • Le dimanche, la fréquence est de 10 minutes toute la journée, de 10h à 18h30. Elle est de 15 minutes avant 10h et de 12 minutes après 18h30.

Autre nouveauté: le 3 octobre, les Transports publics de la région lausannoise SA ouvriront un point de vente sur l’esplanade de l’Ecole polytechnique fédérale, à Ecublens.

A propos du m1
Inauguré le 24 mai 1991, le TSOL (Tramway du Sud-Ouest lausannois) a été rebaptisé m1 en octobre 2000. En 2017, ses 22 rames ont parcouru un total de 663'000 km et transporté plus de 13,4 millions de voyageurs , contre 8,2 millions lors de sa première année complète d’exploitation en 1992. Sur 7,8 km, il dessert 15 stations et relie Lausanne-Flon à la gare CFF de Renens en 19 minutes, passant notamment par le quartier en plein essor de Malley, par les campus de l’UNIL et de l’EPFL, ainsi que par les communes d’Ecublens et de Chavannes-près-Renens. En 2020, à l’occasion des Jeux olympiques de la jeunesse, le m1 relèvera le défi de transporter des milliers de jeunes sportifs au Village olympique.

Contacts

  • Alexandra Gindroz, responsable domaine Communication institutionnel & médias des tl, 021 621 04 99
  • Jean-Charles Lagniaz, chef de la Division management des transports à la Direction générale de la mobilité et des routes, 021 316 73 72

 

Transports publics lausannois
Canton de Vaud