La croissance des tl se poursuit en 2018

Les résultats 2018 des Transports publics de la région lausannoise sa ont été approuvés, ce mercredi 29 mai 2018, à Renens, lors de l’assemblée générale des actionnaires, présidée par Daniel Brélaz, Président du Conseil d’administration tl. Fréquentation en hausse, amélioration de l’offre et des services, avancement des grands travaux d’infrastructure sur la ligne du LEB et augmentation du taux de couverture : l’entreprise se réjouit de ses résultats et de la dynamique de croissance des transports publics dans l’agglomération lausannoise.

En 2018, les tl ont transporté 119 millions de voyageurs, dont 115.2 millions sur le réseau tl et 3.8 millions sur la ligne Lausanne-Echallens-Bercher (LEB), + 2.6% par rapport à 2017. Les métros sont au cœur de cette croissance notamment en raison du prolongement des heures de pointe du matin et une amélioration des fréquences le soir. Ils enregistrent respectivement une augmentation de 469'000 voyageurs pour le m1 (+ 3.6%) et de 1.4 million pour le m2 (+4.8%). Véritable colonne vertébrale du réseau tl, le m2 transporte chaque jour 100'000 voyageurs en moyenne. En 2018, le premier métro automatique de Suisse a célébré ses 10 ans d’activité ainsi que sa 250 millionième voyageuse.

Le réseau routier dans son ensemble voit également sa fréquentation progresser (+ 1,4%) mais c’est sur le régional que l’augmentation des voyageurs est la plus importante avec une hausse de 5%. La ligne 62 au départ d’Epalinges, Croisettes à destination de Moudon, Gare connaît la hausse la plus importante +14% par rapport à 2017.

Evolution Voyageur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultats financiers encourageants
En 2018, les tl parviennent à réaliser un bon exercice malgré une hausse des charges d’exploitation, principalement liée à une augmentation des prestations (+ 6.3% de kilomètres parcourus par les véhicules rapport à 2017). Grâce à une progression des recettes de transport de 7.3%. Les indemnités à charges de collectivités sont inférieures de 1.2 millions par rapport à 2017 et s’élèvent à 147.8 millions. Le taux de couverture est ainsi en augmentation, il atteint 38% (contre 36.6% en 2017). Il se rapproche de l’objectif fixé dans le Plan d’entreprise de 38.9% en 2020.

Quelques points forts de l’année 2018

Renouvellement de la flotte
En 2018, 79% des clients ont voyagé sur des lignes électriques, un mode de traction privilégié par l’entreprise car respectueux de l’environnement. Les tl confirment leur volonté d’œuvrer en faveur de la qualité de l’air et de l’environnement en poursuivant une politique active de renouvellement de la flotte. En 2018, vingt-sept autobus ont rejoint le parc et les derniers véhicules de la norme antipollution Euro 3 ont été retiré de la flotte. Grâce aux investissements des dernières années la flotte thermique est à présent majoritairement constituée de véhicules répondant aux dernières normes antipollution en vigueur Euro 6.

Le réseau de demain en préparation
Le projet de tram (Renens-Lausanne) a passé avec succès une épreuve déterminante devant le Tribunal fédéral, mais reste en attente d’une nouvelle décision du tribunal administratif fédéral. Les tl ont toutefois obtenu l’autorisation de démarrer des travaux préparatoires dans le secteur de la gare de Renens, en lien avec la construction de la passerelle Rayon Vert et les travaux des CFF. Concernant la seconde étape du tram, de Renens-Gare à Villars-Ste-Croix, les études de projet d’ouvrage se sont poursuivies, permettant de définir précisément le tracé et le lieu du terminus à Villars-Ste-Croix.
En parallèle, le projet de BHNS se poursuit. Dans les communes de Lutry, Paudex et Pully les derniers éléments ont été apportés pour terminer les études de projet avant sa mise à l’enquête en 2019.
Le Canton et les tl ont continué leur collaboration sur le projet de développement des métros m2/m3. La rédaction du dossier de la procédure d’approbation des plans du nouveau tracé du m2 entre Grancy, la Gare de Lausanne et le Flon doit encore être finalisée avant sa transmission à l’Office fédéral des transports.

La transformation digitale se poursuit
Des projets concrets menés en 2018 ont conduit à la mise à disposition de nouvelles solutions comme zenGo, une offre de mobilité intégrée novatrice. Les tl ont lancé une plateforme d’innovation : la Ruche ; un écosystème unique permettant d’explorer de nouvelles idées, ouvert vers des partenaires externes, dans une dynamique de co-innovation. C’est également un outil de transformation interne pour les tl par la diffusion de nouveaux modes de travail et une culture de l’innovation.

Une entreprise qui recrute
Le volume de recrutement est en constante augmentation, conséquence des activités en plein essor de l’entreprise. En 2018, 193 nouveaux collaborateurs ont rejoint les tl, dont 77 pour occuper des nouveaux postes. Au 31 décembre, l’entreprise compte un effectif de 1468 personnes.

Réduire l’impact sur l’environnement
En 2018, les tl ont signé une convention avec l’AEnEC (Agence de l’énergie pour l’économie), organe de la Confédération, qui marque l’engagement de l’entreprise à augmenter l’efficience énergétique et réduire toujours plus sa consommation d’énergie. Un budget de près de 1.4 millions a été validé qui permettra de réaliser 46 actions de performances énergétiques sur 10 ans. Une démarche similaire est initiée pour le LEB.

Retrouvez le rapport d’activité 2018 complet et sa version pdf sur www.t-l.ch

Contacts :
Transports publics de la région lausannoise, Alexandra Gindroz, responsable médias
021 621 04 99,

Plus d'informations :
www.t-l.ch/professionnels/medias

Retrouvez tous les communiqués de presse des tl ici
sur Twitter @tl_actu pour les communiqués de presse (#tl_presse), évènements et nouveautés du réseau